Confuse

Ces jours je suis confuse. Plus que d’habitude.
Parce que la vie c’est la confusion, c’est bon j’ai bien reçu le mémo et j’ai compris. D’habitude je trace comme je peux au milieu des hautes et parfois mauvaises herbes de la confusion.

Aujourd’hui pas.

Aujourd’hui je suis confuse d’avoir si mal au milieu du dos et dans tous les membres depuis des jours. J’ai beau séance de yoga quotidienne, diététique, alimentation et compléments alimentaires réparateurs, j’ai beau rythmer à mes horaires, marcher avec mon chien, horairer régulier, j’ai mal.

Confuse de vivre dans un si bel endroit, dans une si belle ville, en si bonne compagnie et d’être si triste, si confuse ces jours.

Confuse d’être encore tant touchée par les élans repellant des membres de ma famille qui butent encore sur chacune de mes cellule. Depuis le temps, je sais, non?!

Je suis confuse d’être si inspirée parfois, que des textes ou des passages s’offrent à moi quasiment en version finale. Et confuse que cela ne soit jamais quand je le décide ni sur les sujets que je nomme. Confuse d’être si exigeante et de ne pas toujours savoir recevoir ce qu’on m’offre.

Confuse d’avoir tout ce temps, de n’avoir jamais été si peu contrainte en termes d’horaires. J’aimerais m’excuser, mais auprès de qui.

Je suis confuse d’avoir des pensées si négatives, si confuses, si confusantes. D’habitude elles et moi on vit côte à côte mais là elles ont bifurqué et roulent sur ma voie, me forcent à ralentir encore plus, moi qui trouve déjà que j’ai le rythme d’une centenaire.

Je suis confuse d’avoir commencé un roman il y a trois ans, un autre roman et un guide pratique il y a quasi deux et de n’en avoir toujours sorti aucun.

Je suis confuse de me présenter chaque jour devant ma feuille, d’avancer dans le noir, et de ne toujours pas voir de bout du tunnel. Confuse de ne pas savoir simplement me contenter du chemin au lieu de passer mon temps à me demander, comme Donkey dans Shrek, ¨quand est-ce qu’on arrive¨.

Je suis confuse de sentir que des choses changent en moi, sans savoir quoi, comment, pourquoi et quand ce sera fini. Je suis confuse d’observer que je me prends pour un membre de la Gestapo qui veut mener son interrogatoire à bien et se frustre de ne trouver personne à interroger.

Je suis confuse de connaître tant de gens formidables et de me sentir parfois si seule. Confuse de me sentir si seule quand c’est bel et bien la solitude que je préfère, à choisir.

Je suis confuse de regretter – amèrement aujourd’hui – l’abrutissement offert par la succession des tâches sans fin sur des listes ¨à faire¨ sans fond.

Je suis confuse de ne plus avoir de liste ¨à faire¨ qui me saute à la gorge du matin au soir. Confuse parce que c’était mon but et que j’y suis arrivée, il semble. Confuse parce que c’était my way.

Je suis confuse de parfois me mettre en colère si fort, comme si cela descendait de le nuit des temps droit sur moi, sans prévenir, sans que je ne comprenne les élans ni le pourquoi.

Je suis confuse que l’écriture ne puisse aujourd’hui panser ma confusion et mes maux.

Mon corps et âme eux aussi sont confus. Que je n’aie toujours pas compris que mon rythme désiré est on ne peut plus arbitraire. Que le temps prend son temps et que c’est dans la nature des choses. Que certaines blessures se soignent en vague et que quand il y a une acalmie, elles se représentent au portillon pour obtenir une nouvelle couche de mercurochome. Que je ferais bien d’arrêter de demander quand on arrive, parce qu’un jour j’y serai et je ne suis pas sûre que j’aimerai la vue. Que la vie c’est simplement cela, changer, bouger, sentir, être confus, recommencer.

*

Crédit d’image: Depositphoto

*

Entre fiction et réalité, chaque texte recueilli dans mon dernier livre, Patchwork marque un bout du chemin parcouru entre ma décision de prendre la plume et la publication de mon premier livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s